Notice (8): Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE [APP/Config/bootstrap.php, line 173]
Our Planet Reviewed - Expedition Papua New-guinea :: Rubriques

Our Planet Reviewed - Expedition Papua New-guinea

Conclusion

Histoire de la papouasie-nouvelle-guinée

La situation actuelle

 


Les divers territoires sont déclarés propriétés des tribus et chaque clan  reçoit une indemnité en échange du droit à la prospection et à l’extraction minières. Ce sont les Australiens qui exploitent les richesses naturelles (or cuivre, gisements de gaz et pétrole, forêt). Leurs firmes multinationales constituent la source du développement économique dans un Etat qui n’assure rien. Les missionnaires restent très engagés en matière d’éducation, de formation professionnelle, de soins. L’appartenance ethnique se substitue à l’appartenance à une Eglise et un système de copinage remplace l’ancien système de relations sociales. Ceux qui en bénéficient sont privilégiés, accèdent à l’hélicoptère, aux produits manufacturés importés et s’opposent aux laissés pour compte misérables qui constituent près de la moitié de la population. Le pays possède tous les indicateurs du sous-développement : taux de croissance démographique élevé, exode rural, urbanisation sauvage, bidonvilles, taux de chômage élevé. Il n’existe aucune industrie, pas d’infrastructure. Le pays à structure fédérale, sans aucune unité, est désorganisé, la corruption généralisée. Le fort taux de criminalité urbaine est lié aux exactions des bandes armées,  les rascals. Et le cargo n’arrivera plus.

La rencontre des Européens et des Papous procède plus d’un malentendu que d’une volonté de connaissance. C’est le contact tardif des Papous avec les Blancs qui leur a permis de survivre, en ce sens, ils furent plus chanceux que d’autres peuples, même s’il leur en reste des séquelles. Il leur a fallu une capacité de survie millénaire pour résister au choc colonial.  Ces gens qui voulaient juste demeurer eux-mêmes constatent aujourd’hui la perte massive de leurs langues, la déstructuration de leur société et la réduction de leur diversité culturelle. C’est pourtant le cadeau qu’ils pouvaient nous apporter. Incapables d’accepter et de penser la diversité, les sociétés européennes n’ont pas su capter ce qui, dans cette culture méprisée, pouvait représenter l’amorce d’un mode de vie « durable ».

Situation politique actuelle des états sur l'île de Nouvelle-Guinée

Situation politique actuelle des états sur l'île de Nouvelle-Guinée

 

 

Bibliographie :

Papous, les oubliés du Pacifique, Alain Chenevière,  collection Planète, Denoël, 1991, Paris 

Papouasie, Nouvelle-Guinée, Philippe Gigliotti, le Petit Futé, 2010, Paris

Les Papous, Lorenzo Brutti, La Découverte Gallimard, 2007, Paris

Le troisième Chimpanzé, Jared Diamond, Essais Gallimard, 2005, Paris

Le papou blanc, Nicolas Mikloukho-Maklaï, Phébus, 1994, Paris

Premier contact, Bob Connolly, Robin Anderson, Gallimard, 1989, Paris

Le culte du cargo, Peter Lawrence, Fayard, 1974, Paris

Polynésie, Mélanésie, Serge Tcherkézoff, Au vent des îles, 2008, Paris