Notice (8): Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE [APP/Config/bootstrap.php, line 173]
Our Planet Reviewed - Expedition Papua New-guinea :: Rubriques

Our Planet Reviewed - Expedition Papua New-guinea

Influences_des_exploitations_minieres_sur_l_environnement

Influences des exploitations minières sur l’environnement

Niveau troisième « Responsabilité humaine en matière de santé et d’environnement »

Activité en Géographie et SVT

 

Objectifs de l’activité proposée : 

L’Homme, par ses activités, même passées, influence les milieux, la biodiversité planétaire et l’équilibre entre les espèces. Ses actions directes et indirectes agissent sur la biodiversité en fonction des enjeux.

Contexte : 

Découverte au 16° siècle par les européens, la Papouasie-Nouvelle-Guinée fut tout d’abord appelée Isla del oro (Île de l’or en espagnol) par le navigateur espagnol Alvaro de Saavedra. En effet, cette grande île sud-ouest Pacifique regorge de ressources minières : cuivre, nickel et or en particulier, héritages de son histoire géologique au cours de laquelle des roches magmatiques profondes ont ramené ces minerais en surface. Sont présentes sur son sol, de grandes mines à ciel ouvert, telles celles, dans la portion indonésienne de l’île, de Porgera (16,8 tonnes d'or extraites par an) ou celle de Grasberg, avec 84 tonnes d'or par an à près de 4000 mètres d'altitude.

Documents et démarche proposés :

Document 1

 

La mine à ciel ouvert de Grasberg

La mine à ciel ouvert de Grasberg

[© K. Friehauf]

 

Influences des exploitations minières sur l’environnement 2

 

Piste d’exploitations : quelles atteintes à l’environnement sont visibles ici ?

Réponses attendues : destructions des paysages, des habitats, déforestation, augmentation de la surface d’érosion …

 

Document 2

Les conséquences de l’exploitation des mines sont multiples :

 

La mine de cuivre d'Ok Tedi (ouest de la Papouasie-Nouvelle-Guinée) déverse des dizaines de milliers de tonnes de déchets par jour dans le fleuve Fly et met à mal 200 000 hectares de forêt tropicale. Les conséquences se font sentir jusqu’aux îles australiennes du détroit de Torres et ont donné lieu à un grand procès en 1999. D’autres mines, comme celles de Porgera, Tolukuma (au nord de Port Moresby, à l’est de l’île) sont aussi très polluantes. Les accidents sont fréquents. Après avoir détruit les forêts de Malaisie et d'Indonésie, les multinationales se tournent de plus en plus vers la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Le taux actuel de déforestation (un peu moins de 1% par an environ) est en hausse. Entre 1990 et 2005, 4 millions d'hectares de forêt naturelle ont été abattus.

Alors que 97 % du territoire appartiennent encore aux communautés locales, la déforestation se fait souvent sans leur consentement. Elle est souvent illégale et liée à la corruption. La Banque Mondiale estime que 70% de la déforestation est illégale en Papouasie-Nouvelle Guinée. Greenpeace considère, de son côté, que ce chiffre s’élève même à hauteur de 90%. De très nombreuses violences sont répertoriées.

Les forêts inaccessibles de Papouasie-Nouvelle-Guinée hébergent des trésors de biodiversité. Presque 2/3 des espèces sont endémiques, c'est-à-dire qu'elles ne se trouvent que dans ce pays. Le territoire est notamment connu pour ses oiseaux exceptionnels, dont l'oiseau de paradis, la grande mélampitte, seul oiseau à nicher sous terre, et le pitohui (ci-contre), le seul oiseau vénéneux.

L'exploitation de mines d'or à grande échelle, consommatrice de cyanure (hautement toxique) pour séparer le métal jaune des autres composants peut, en cas de mauvaises conditions de sécurité ou de manipulations, entraîner des risques de pollution.

Texte original consultable à :

http://www.goodplanet.info/Zones/Etat-du-monde/Pays2/Papouasie-Nouvelle-Guinee2

 

 

 

Principales mines

Principales mines

Étoile rouge : principales mines (or, cuivre et nickel) en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

 
Le pitohui

Le pitohui

 

Influences des exploitations minières sur l’environnement 3

Piste d’exploitations : identifier les différents types d’atteintes liées à l’activité minière sont exposées dans le texte ci-dessus

Réponses attendues : pollution chimique des cours d’eaux et des eaux littorales, déforestation, extinction d’espèces endémiques, expropriation des populations locales, violence envers ces dernières.

Synthèse et conclusion : 

Les exploitations minières en Papouasie-Nouvelle-Guinée participent à la destruction des écosystèmes forestiers et littoraux de l’île. A ces aspects purement écologiques, s’ajoutent des aspects humains avec destruction et atteintes aux personnes auprès des populations locales.

Compétences du socle commun pouvant être mises en œuvre : 

Compétence 3 (Culture scientifique) : pratiquer une démarche scientifique ; savoir utiliser des connaissances ; mobiliser ses connaissances pour comprendre un problème scientifique.

Compétence 4 (La maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication) : créer, produire, traiter, exploiter des données.

Compétence 5 (Culture humaniste) : avoir des repères géographiques et historiques; lire et utiliser différents langages (cartes, textes, images).

Compétence 7 (L'autonomie et l'initiative) : créer, produire, traiter, exploiter des données, rechercher l'information utile, l'analyser, la trier, la hiérarchiser, l'organiser, la synthétiser, mettre en relation les acquis des différentes disciplines et les mobiliser dans des situations variées.

Bibliographie-webographie :

Une émission à écouter sur l’histoire de la Papouasie :

http://www.franceinter.fr/emission-la-marche-de-l-histoire-la-terre-des-papouasiens

Sur les atteintes liées à l’exploitation minière en Papouasie-Nouvelle-Guinée:

http://www.goodplanet.info/Zones/Etat-du-monde/Pays2/Papouasie-Nouvelle-Guinee2

Des images de la mine de Grasberg sont visibles à :

http://faculty.kutztown.edu/friehauf/indonesia/grasberg.html

Etat des résistances dans le Sud - 2008. Edité par le Centre tricontinental et Syllepse, Louvain-la-Neuve/Paris, janvier 2008.

Chasseurs de diables et collecteurs d'art. A. de Hontheim,

Peter Lang Publishing Group Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2008.

Ouvrage consultable en ligne à :

http://books.google.fr/books?id=NO-boab4_QIC&pg=PA52&lpg=PA52&dq=tierra+del+oro+papuasia&source=bl&ots=qVv_E3nFuR&sig=tbMfppnSQnGx_0koAIwJXSZ6MLI&hl=fr&sa=X&ei=qsCGT7niGdDA8QPD2vTVBw&sqi=2&ved=0CCwQ6AEwAA#v=onepage&q=tierra%20del%20oro%20papuasia&f=false