La Planète Revisitée : Expéditions Guyane Française

mozambique 2009

 

Entre le 1er novembre et le 15 décembre 2009, l'expédition Mozambique réalise un inventaire de la biodiversité des plantes ligneuses et de la micro-faune des forêts sèches dans le nord du pays, à la frontière avec la Tanzanie. Fruit d'une collaboration internationale, il s'agit de la première mission dédiée à l’étude des forêts côtières d’Afrique de l’Est rassemblant un tel niveau d’expertise. Une cinquantaine de personnes sont déployées sur le terrain pour tenter de dresser un portrait le plus fidèle possible de cet écosystème unique et menacé, afin de servir de référence aux futures politiques de conservation.

Le nord du Mozambique, <i>terra incognita</i>

Le nord du Mozambique, terra incognita

Une biodiversité remarquable, © Jean-Yves Rasplus

Une biodiversité remarquable, © Jean-Yves Rasplus

Présentation

Le hotspot des Forêts Sèches d'Afrique de l'Est abrite une biodiversité endémique importante, tant animale que végétale (1750 espèces de plantes endémiques sur les 4050 espèces recensées).

Le repérage aérien

Le repérage aérien

Les repérages

Pour atteindre leurs objectifs, les scientifiques de l’expédition commenceront par localiser précisément les enclaves de forêts côtières sèches du Mozambique.

Sur le terrain

Sur le terrain

Les destinations

Une mission préliminaire en avril-mai 2008, suivie d'un second voyage en novembre-décembre de la même année, ont permis les repérages nécessaires à l'organisation de la mission 2009.