La Planète Revisitée : Expéditions Guyane Française

Contexte

Madagascar

Dans les pas des collectionneurs de coquillages

 

« Atimo Vatae » (prononcer Atsimo Vat'), l'expression malgache désignant le « Grand Sud »...
Une région qui n'a pas grand-chose en commun avec les clichés de mers tropicales généralement associés à la grande île. Ici les eaux, froides durant une partie de l'année, colonisées par les algues brunes, ne ressemblent pas aux autres régions côtières de Madagascar, plutôt similaires à celles de Tanzanie, du Kenya ou de l'île Maurice.

Pourquoi alors avoir choisi cette zone, à priori moins riche en espèces que les eaux plus septentrionales ? La réponse est venue des collectionneurs de coquillages. Depuis une vingtaine d'années, ces amateurs éclairés parcourent les côtes sud de l'île, ramassant cônes, volutes et autres porcelaines à faible profondeur (entre 5 et 30m), et découvrent régulièrement de nouvelles espèces parmi les spécimens collectés. Étonnant car, dans les autres régions du Pacifique, voici près d'un siècle que les naturalistes ne font plus de telles trouvailles à proximité des côtes.
Une situation qui a mis la puce à l'oreille de Philippe Bouchet, du Muséum. Selon lui, ces découvertes ne sont que la partie émergée de l'iceberg : qui sait ce que les chercheurs vont découvrir parmi les familles comme les oursins, les algues ou les crustacés, qui n'attisent pas la convoitise des collectionneurs ? Il se pourrait que, parmi les espèces collectées par les membres de l'expédition La Planète Revisitée, près de la moitié soient endémiques une espèce est dite endémique lorsqu'elle est présente uniquement dans une zone géographique délimitée, de façon naturelle : le koala Phascolarctos cinereus est endémique de l'Australie, la fleur Saxifraga florulenta est endémique des Alpes. Le concept d'endémisme peut s'appliquer à  n'importe quel taxon : espèce, genre, famille... Le taux d'endémisme est l'un des éléments permettant d'évaluer la biodiversité.du sud malgache.

 

Localisation de la mission côtière dans les eaux froides du Grand Sud de Madagascar

Localisation de la mission côtière dans les eaux froides du Grand Sud de Madagascar

[® Sur Le Toit|MNHN]

 

Les trésors des marges

 

Madagascar se situe en périphérie du domaine tropical Indo-Pacifique, la plus vaste région biogéographiquediscipline scientifique étudiant la distribution des espèces à  la surface du globe, ainsi que les changements qui l'affectent  marine au monde. Celle-ci comprend toute la zone s'étendant entre l'ouest de l'Océan Indien (Mer Rouge et Golfe Persique inclus) et les archipels polynésiens (Hawaii, Polynésie Française, Ile de Pâques). Une province immense, au sein de laquelle la biodiversité se répartit selon un gradient décroissant dont le coeur est le "Coral Triangle", en Asie du Sud-Est.
Comparativement, les régions périphériques (Pacifique central à l'est, Océan Indien à l'ouest) sont beaucoup moins riches en espèces. Cependant, ces zones "pauvres" sont "riches en espèces endémiques" comme l'a notamment montré un inventaire mené en 2002 par l'équipe de Philippe Bouchet aux abords de l'île de Rapa, située en bordure du domaine tropical Indo-Pacifique, dans l'extrême Sud de la Polynésie française. Environ 500 espèces de mollusques benthiquesadjectif qualifiant le domaine des fonds marins ou dulçaquicoles depuis le rivage jusqu’aux plus grandes profondeurs  côtiers avaient alors été récoltées, soit 6 fois moins que sur un site de superficie comparable en Nouvelle-Calédonie. Mais 20 à 25% de ces espèces étaient endémiques ! Un paradoxe en termes d'inventaire et de conservation de la biodiversité : le coeur de la province Indo-Pacifique est exceptionnellement riche en espèces, mais celles-ci sont peu originales à l'échelle locale, tandis que dans les sites périphériques les espèces sont moins nombreuses, mais beaucoup plus originales localement.
Peu de données existent sur la situation de Madagascar, seules les régions de Tuléar et de Nosi Bé ont déjà fait l'objet d'inventaires. L'évaluation et l'étude de l'endémisme périphérique de la grande île constitueront donc les thèmes principaux de l'exploration du grand sud malgache.

 

Gradient de biodiversité indo-pacifique

Gradient de biodiversité indo-pacifique

[© Véron et al., 2005]